Benoît Attard x Loubsol

Notre ambassadeur nous raconte sa rencontre avec Loubsol

BENOIT ATTARD 

Crédit photo : Benoît Attard

"Je m’appelle Benoît, je suis enseignant en Seine-Saint-Denis et de mémoire, le sport a toujours fait partie intégrante de mon quotidien. J’ai d’abord pratiqué essentiellement des arts martiaux durant mon enfance et mon adolescence. Jusqu’à ce que ma soif de compétition laisse place à une volonté de pratique plus récréative. Je me suis donc, dès lors, résolu à des activités moins explosives. Cela fait maintenant quelques années que j’ai été piqué par les sports d’endurance (eux qui m’avaient pourtant tant rebuté jusque-là).  Je me souviens encore de mon premier dossard. Ce sentiment nouveau lorsque je me surprends à encourager les coureurs autour de moi, comme pour mieux m’aider moi-même à terminer cette épreuve. Moi qui n’avais connu que des « adversaires » en compétition, étonnant de découvrir des « partenaires d’un jour » dans 

un sport que je pensais individuel. Le goût de la compétition m’est alors revenu. À un niveau sans commune mesure avec ce que j’avais pu connaître auparavant, mais qu’importe : mon nouvel adversaire était moi-même. À partir de là, les courses se sont enchainées, et ma pratique a évolué. J’ai progressivement intégré du vélo pour limiter les impacts de la course à pied, puis un peu de natation… Il n’en a pas fallu beaucoup plus pour que je me résolve à tenter un premier triathlon. J’ai trouvé ça aussi ludique que grisant."

"Cet événement aura été à l'origine de ma rencontre avec Loubsol"

"Parallèlement à cela, je partageais pas mal ma pratique sur les réseaux sociaux (Insta : Benoitissime). Ça me sert de carnet d’entrainement et ça reste une sacrée source de motivation. Autant pour moi que pour ceux avec qui je partage ces contenus. On se tire vers le haut les uns, les autres. C’est donc en ligne que j’ai découvert pour la première fois la marque Loubsol. Leur team d’ambassadeurs faisait peau neuve pour la future édition du triathlon de Deauville et mon profil leur a plu. En pleine période de pandémie, cette course était inespérée et le comité d’organisation a fait un travail monstrueux pour que l’évènement puisse voir le jour. J’étais donc présent sur la ligne de départ de la 9ème édition du triathlon international de Deauville dans son format Olympique 750 aux côtés de l’équipe Loubsol. Le sort n’a 

Crédit photo : Benoît Attard

cependant et jusqu’au bout pas été clément cette année-là. Une tempête a balayé le pays tout le weekend, si bien qu’au dernier moment l’épreuve de natation a dû être abandonnée pour cause de mer démontée et remplacée par de la course à pied. Fini le triathlon, place au duathlon !  
Ce ne fut que pour apprécier plus longtemps les lunettes de vitesse de Loubsol. Je roulais jusqu'alors avec des lunettes « Lifestyle » pas spécialement destinées aux activités sportives. Le passage chez Loubsol et l'utilisation de la paire de lunettes Fork 360, spécifique à la pratique du cyclisme auront eu 2 impacts très significatifs sur ma pratique.

D'abord sur le champ de vision : malgré les montures assez imposantes qui font tout le look et le charme des Fork 360, le champ de vision est gigantesque. J’ai pu sans soucis jeter un œil dans un angle mort lorsque je sentais un coureur dans mon dos et n'être absolument pas embêté par des montures qui viendraient gâcher ma vision. La seconde chose flagrante qui m'est apparue comme appréciable est l'aération des lunettes. Dès leur pose, le pontet remplit parfaitement son rôle de maintien. Les lunettes sont posées exclusivement sur le nez et tout le reste du masque laisse passer un flux d'air qui aura été très apprécié durant cet effort dans des conditions météorologiques qui auraient pu me valoir des galères de condensation. Pour le reste : maintien, poids, pression exercée par les branches… un autre monde ! Une paire conçue et réfléchie pour une utilisation précise, ça change clairement les choses. Finalement cet évènement aura été à l’origine de ma rencontre avec Loubsol qui aura clairement contribué à rendre cette expérience plus agréable. Et je suis déjà impatient de pouvoir à nouveau fixer un dossard autour de ma taille, mes lunettes sur le nez !"

LA SÉLECTION DE BENOIT

FORK 360
80,00 €

FORK 180
80,00 €


You may also like

Tout voir
Example blog post
Example blog post
Example blog post