Un esprit sain dans un corps sain: la devise du Disciple

Guest Blogueur Publié le 30/10/2015 Par Valérie MESNIL 0 commentaire

Le disciple a commencé son blog pour partager les préparatifs de son mariage. Rien à voir avec le sport. Et pourtant, le disciple maintenant est un blog de « passionné de sport qui partage le plus possible de son quotidien lié à la course à pied ». Il y décrit ses séances, ses objectifs, ses réussites, ses découvertes, ses échecs,…

Sur son blog, le disciple présente de manière très détaillé ses entrainements,comment il se prépare pour un trail, par exemple. Il n’hésite pas à fournir des détails précis : parcours de préparation, rythme cardiaque, dynamique de course… Le disciple est connecté, et il en fait profiter ses lecteurs. Sa chaine Viméo lui permet d’ailleurs de partager bien plus, comme les émotions ressenties lors de son arrivée après le semi-marathon de Paris avec son père et son frère.

Justement, ses entrainements justement : « depuis fin mai, (il) est passé de 3 entrainements par semaine de course à pied à 6 en suivant les principes de la méthode Hanson pour le marathon : l’objectif est de se constituer un foncier qui permette de courir facilement un marathon entre 3h30 et 4h et d’aller vers les ultras trails ».

Ses récits de course sont d’autant plus détaillés qu’il n’hésite pas à y apporter ses émotions et ressentis tout au long de la course. La course du semi-marathon de Paris en est le parfait exemple. D’autant que pour cette épreuve, il était accompagné de son frère et de son père, une course en famille en somme.

Jusqu’à présent, sa plus longue course reste l’Eco Trail de Paris en 2012 avec ses 80 km. Son objectif est de refaire des courses longues et de se tourner vers des ultras trails, « (il) aime les épreuves où le mental a un rôle aussi important que le physique. Mens Sana in Corpore Sano ». Un dernier conseil pour ceux qui voudraient se mettre à la course à pied ? : « il faut savoir prendre son temps et surtout ne pas bruler les étapes au risque de se blesser, de ne pas se faire plaisir ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *