Rencontre avec Benjamin Malaty: le marathonien bordelais

Marathon Publié le 22/10/2015 Par Valérie MESNIL 0 commentaire

Pour beaucoup de passionnés de la course de fond et du marathon, Benjamin Malaty n’est plus à présenter. Le marathonien originaire de la région bordelaise a déjà fait l’objet de plusieurs articles et interviews. Le membre de la Team Loubsol nous a accordé de son temps pour vous aider à le connaitre encore un peu mieux.

Le virus pour la course de fond

Si vous demandez au marathonien Bordelais, Benjamin Malaty, comment il a commencé le sport, sa réponse risque de vous surprendre : « J’ai commencé le foot à 7 ans et l’athlétisme à 9 ans après avoir regardé les Championnats du monde de Göteborg en 1995 ». Ces championnats du monde l’ont marqué, il s’en souvient encore.

Il s’est d’abord laissé tenter par toutes les disciplines avant de se spécialiser rapidement en demi-fond. A 25 ans, après avoir débuté par des cross et des distances plus courtes, il est passé au marathon, discipline qui lui permet d’allier pratique sportive dans les plus hautes sphères et carrière professionnel dans l’administration publique.

Benjamin Malaty Loubsol Marathon Zürick 2014

Une vie partagée entre entraînement et carrière professionnelle

« J’ai toujours eu ce désir de dépassement et ma progression constante m’a permis de croire en mes capacités et à évoluer au plus haut niveau. L’athlétisme a toujours été ma passion, je n’avais jamais imaginé un jour en faire mon métier. Mon passage sur marathon m’a permis de réaliser cela sans négliger mon futur parcours professionnel ».

Avec un emploi de « manager commerce » à la mairie de Talence (proche de Bordeaux), il parvient tout de même à s’entrainer 10 à 12 fois par semaine à raison de 150 kilomètres courus en moyenne. Pour lui, il faut garder plusieurs choses à l’esprit dans la pratique du marathon et de la course de fond : «s’entraîner, être persévérant et passionné, augmenter progressivement son entraînement au fil des années, et avoir un entraîneur de qualité et un groupe d’entraînement pour progresser ». Mais, le plus important, il faut absolument prendre du plaisir dans toute pratique sportive, quelque soit son niveau.

Des victoires à la pelle et des souvenirs plein la tête

Benjamin Malaty a un palmarès particulièrement impressionnant. « (Il) a débuté sur le marathon en signant un 2h13’15 à Paris en 2012, juste après (son) titre de Champion de France de Cross » à 25 ans. Classé 28ème aux Championnats du monde de Marathon à Moscou en 2013, et 15ème aux Championnats d’Europe à Zürich en 2014.

Il a vécu des moments magiques que ce soit lors de ces deux premiers marathons à Paris en 2012 et 2013. Et bien sûr, son titre de Champion de France de cross en 2012 « restera inoubliable pour (lui) ». Tous ces souvenirs, il faudra les garder en tête pour son prochain marathon, celui de Francfort, le 25 octobre 2015. S’il parvient à courir ses 42 kilomètres en moins de 2h11, il décrochera sa qualification pour les Jeux Olympiques de 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *