Laura Longuet, la passion du beach volley

Beach Volley Publié le 24/09/2015 Par Valérie MESNIL 0 commentaire
Laura Longuet à Baku

Le Volley: une histoire de famille

Laura Longuet a commencé à jouer au Volley avec ses parents sur la plage très tôt tous les étés. Elle a choisi le beach volley par plaisir : « on est toujours concentré sur le ballon puisqu’on est deux sur le terrain ». Sa famille est importante pour elle. Laura essaie de les voir le plus souvent possible, ses deux frères comme ses parents qui sont toujours à Annecy.

Elle intègre la structure pôle espoir en cadette et junior à Toulouse pour, en 2012, intégrer le centre des équipes de France seniors à Montpellier. Son meilleur souvenir date de sa période junior sur un de ses premiers world tour où elles remportent le match contre les espagnoles sur leur terre au tie break, « C’était énorme ! » Parallèlement à sa carrière sportive, Laura est professeure des écoles. En disponibilité de l’éducation nationale, elle retournera enseigner après sa carrière en équipe de France. L’ouverture du centre de Montpellier par la Fédération Française de Volley-ball a motivé Laura à faire du Beach Volley son métier. Ce centre lui permet de se préparer pour l’ensemble des compétitions internationales.

Les jeux olympiques de 2016 dans le viseur:

L’objectif 2015 de Laura et sa coéquipière, Alexandra Jupiter, peut sembler simple : faire une 5ème place mondiale en 2015. Pour cela, il lui reste trois étapes mondiales avant la fin de la saison.Au-delà de 2015, ce sont les Jeux Olympiques de 2016 et une qualification que Laura vise. Et gagner la continental cup de Beach-Volley de juin 2016 ne lui déplairait pas non plus.

Laura Longuet et Alexandra Jupiter

Une préparation garguentuesque

Laura s’astreint une discipline de fer. Levée deux heures avant l’entrainement pour prendre le temps de s’échauffer et de réaliser 15 minutes de yoga. S’en suit un échauffement personnalisé, étirement et course dans le sable avant des échanges de ballon deux par deux pour les épaules. Leur coach leur fait faire des gammes et des exercices pour travailler la technique puis une phase de jeu à la fin. L’après-midi est dédiée à de la musculation et à du cardio sur le sable.

En dehors des périodes de tournoi, ce programme chargé c’est 5 jours sur 7 chaque semaine. Un programme de championne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *